La Commission permanente du Conseil régional du Grand Est de ce vendredi 27 janvier 2017, placée sous la présidence de Philippe Richert, a attribué plus de 3,7 M€ pour soutenir près de 190 dossiers économiques ou innovants.

Soutenir le développement des entreprises

Pour accompagner le développement économique et l’innovation et contribuer à créer ou à maintenir des emplois, la Région attribue des aides à plusieurs entreprises du Grand Est, parmi lesquelles :

– une subvention de 200 000 € permettra d’accompagner les investissements matériels de la société Distill Tourb Innov, spécialisée dans la production et la transformation de céréales, à Lepange-sur-Vologne (88), avec un projet de création de 5 emplois,

– le traiteur Marcotullio Réception France, à Maxéville (54), se voit attribuer une aide de près de 160 000 € pour la mise en place d’un nouveau laboratoire de production et la création de 10 emplois,

– la start-up HOCARO (Home Care Robotics), installée dans la pépinière d’entreprise de l’ENSAM, à Châlons-en-Champagne (51), bénéficie d’un prêt à taux zéro de 70 000 € dans le cadre d’un contrat développement-emploi, avec 10 embauches prévues en trois ans, et d’une aide à la constitution d’équipe et à la structuration de leur projet innovant (Programme start- up) de 88 750 €. Hocaro est l’une des rares entreprises en France à développer des applications sur des robots semi-humanoïdes français, afin de venir en aide aux personnes âgées et/ou handicapées en maisons de retraite ou instituts,

– le bureau d’études et d’ingénierie SAS Global Engineering Systems, à Altkirch (68), est accompagné à hauteur de plus de 73 000 € pour le recrutement de 9 personnes, dans le cadre d’un programme de diversification de son activité,

– une subvention de 50 000 € permettra d’accompagner la société JACO SA, spécialisée dans les emballages en plastique, à Kirchheim (67), qui souhaite investir dans un outil permettant d’améliorer sa technicité.

– l’entreprise Q Emotion bénéficie d’une aide 21 000 € pour l’accompagner dans la constitution de son équipe dédiée au projet innovant (Programme start-up) : cette entreprise installée à la Technopole de l’Aube, à Rosières-près-Troyes (10), développe un algorithme d’analyse sémantique capable de décrypter les émotions exprimées par les clients, permettant aux entreprises de mieux connaître la perception d’un produit ou d’un service,

– 11 entreprises bénéficieront de diagnostics de performance industrielle dans le cadre du plan régional « usine du futur » dans le Grand Est, diagnostics qui sont entièrement pris en charge par la Région.

 

Accompagner l’export

Conseil à l’export, prospection dans les salons professionnels internationaux ou recrutement spécifique, les aides régionales en faveur des PME et TPE dans le développement à l’international représentent une enveloppe de près de 202 000 € pour 34 projets.

 

Aider la création et la reprise d’entreprises

Pour soutenir le maintien d’emploi dans le cadre de la reprise et de la création d’entreprises, la Région a voté une enveloppe globale de plus de 769 000 € correspondant à 122 emplois repris ou créés au total. On peut citer notamment :

– 300 000 € attribués à 4 entreprises champardennaises, dont la SARL ADM Finance, à Witrey- les-Reims (51), soutenue par un prêt à taux zéro de 150 000 € pour le rachat des parts sociales de la Société d’Equipement et de Rénovation, permettant le maintien de 20 emplois,

– 108 000 € d’aides régionales qui viennent directement en appui à 4 reprises d’entreprises industrielles et artisanales de Lorraine, permettant de maintenir 31 emplois et d’en créer 5 ; en outre, 36 000 € sont affectés à l’aide à la création de 3 entreprises nouvelles, contribuant ainsi à la création de 9 emplois,

– 8 projets de création d’entreprises artisanales en Alsace bénéficient de subventions d’un montant global de plus de 76 000 €, notamment ISO Est, spécialisée dans l’isolation de combles, à Sélestat  (67),  qui  se  voit  attribuer  25  000  €,  permettant  le  recrutement  de 5 salariés ; par ailleurs, dans le cadre du dispositif GRACE, 3 entreprises alsaciennes sont soutenues à hauteur de 12 900 € au total pour le recrutement de 3 personnes.

 

Promouvoir l’Economie Sociale et Solidaire (ESS)

En accompagnant le secteur de l’ESS, la Région contribue à des emplois durables et non-délocalisables :

– 4 associations situées en Alsace bénéficient d’une aide à la création ou à la pérennisation d’emploi, pour un montant total de 55 000 € : 15 000 € pour l’association Nouvel Envol, à Illkirch, pour la création d’un poste d’éducatrice sportive, 15 000 € pour le Comité Départemental du Bas-Rhin, à Strasbourg, pour le recrutement d’une secrétaire, 15 000 € pour l’association Pelpass & Cie, à Strasbourg, pour la pérennisation d’un poste de responsable administratif, et 10 000 € pour l’association Taekwondo Sipjin, à Strasbourg, pour la création d’un poste d’éducateur sportif,

– pour un montant global de plus de 22 000 €, la Région contribue à la création d’entreprises avec 12 micro-projets, dans le cadre de son partenariat avec l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE),

– une subvention de 8 000 € est attribuée à l’association AV.lab pour l’organisation de la Mini Maker Faire, du 26 au 28 mai prochains, à Strasbourg. Cette manifestation réunira des amateurs passionnés de création ainsi que des professionnels du numérique et des experts en économie. L’objectif est de permettre au public de mieux comprendre les enjeux du numérique.

Lire l’article